Emploi et retraite : les règles

cumul-emploi-retraite.jpg (zwei frauen arbeiten im büro)

Que vous souhaitiez augmenter votre retraite ou garder un lien avec le monde du travail, vous pouvez opter pour le cumul emploi-retraite. Le point sur les conditions et les démarches à effectuer.

Augmenter le montant de votre retraite

  • Cadre réglementaire

    Le cumul emploi-retraite a été instauré par la loi Fillon de 2003 et assoupli en 2009 et 2014.


  • Le cumul emploi-retraite

    Vous être retraité et souhaitez conserver un emploi ? Vous pouvez cumuler votre pension de retraite et un revenu d’activité pendant votre retraite, sans limite de ressources et sans suspension de retraite, sous certaines conditions.


  • Les conditions

    Pour bénéficier du cumul emploi retraite, vous devez :

    • avoir cessé votre activité professionnelle antérieure et donc, avoir rompu tout lien avec votre ancien employeur.

    À noter : vous pouvez reprendre une activité au service de votre ancien employeur sous réserver de conclure un nouveau contrat de travail.

    • avoir demandé la liquidation de toutes vos pensions de retraite (régimes de base et complémentaires) et avoir commencé à percevoir vos pensions.
    • justifier de la durée d'assurance exigée pour une retraite à taux plein ou, à défaut, avoir au moins l'âge donnant droit automatiquement à une retraite à taux plein, quelle que soit la durée d'assurance.

    Les exceptions :

    Si vous avez moins de 62 ans ou que vous êtes âgé de 62 à 67 ans mais que vous ne pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein, le cumul n'est autorisé que si le total de vos retraites et de votre salaire de reprise d'activité est inférieur à l'un des plafonds suivants :

    • 160 % du smic,
    • dernier salaire d'activité,
    • salaire moyen des dix dernières activités pour lesquelles l'intéressé a cotisé aux régimes complémentaires.

  • Les démarches à effectuer pour en bénéficier

    Si vous reprenez une activité salariée, vous devez nous contacter au préalable. Nous vous indiquerons les conséquences de votre reprise d’activité sur le versement de votre retraite.

    > Pour en savoir plus sur les règles du cumul emploi-retraite

Chômage et retraite

  • La convention 2014 et vos droits à la retraite

    La convention d'assurance chômage entrée en vigueur le 1er juillet 2014 modifie les règles de calcul des indemnités.

  • Vous avez été licencié(e) avant le 1er juillet 2014

    Si vous avez 61 ans ou plus, vous pouvez continuer à être indemnisé au-delà de l’épuisement de vos droits à chômage et ce jusqu’à l’obtention de votre retraite à taux plein (sous réserve de remplir certaines conditions spécifiques).


  • Vous avez été licencié(e) après le 1er juillet 2014

    Vous pouvez continuer à être indemnisé au-delà de l’épuisement de vos droits au chômage, et ce, jusqu’à l’obtention de votre retraite à taux plein si vous avez atteint l’âge de :

    • 61 ans et 2 mois si vous êtes né(e) en 1953,
    • 61 ans et 7 mois si vous êtes né(e) en 1954,
    • 62 ans si vous êtes né(e) à partir de 1955.

    Cette mesure découle du report progressif de l’âge légal de la retraite.

Demandeurs d’emploi : pensez à la formation professionnelle

Notre engagement est de vous soutenir en cas de difficulté. Ainsi, une partie de vos frais de formation (coût pédagogique et frais annexes) peut être prise en charge, sous condition.

Cette aide intervient en complément du dispositif d’aide au retour à l’emploi AGIRC ARRCO.

Un partenariat avec la Cnam pour faciliter l’accès à la formation. Les demandeurs d’emploi qui ont été affiliés à RÉUNICA lors de leur précédente activité professionnelle bénéficient de la prise en charge de leurs frais d’inscription au Cnam à hauteur de quatre unités d’enseignement par an. 

Restez informé
Actualités, informations, conseils
Découvrez vos magazines
Nous suivre tw.jpg g+.jpg yt.jpg