CSG, CRDS, CSA, assurance maladie : votre retraite et les prélèvements sociaux

Selon votre situation, vous serez amené à participer à l'équilibre général de la Sécurité sociale.
Votre retraite peut donc être soumise à des prélèvements fiscaux obligatoires : la CSG, la CRDS et la CSA (depuis 2013).

Si vous êtes domicilié fiscalement à l'étranger, une cotisation d’assurance maladie peut vous être prélevée.
Ces prélèvements sont réalisés directement sur votre retraite pour le compte de l'État.

Comprendre les prélèvements sociaux

  • La CSG à 6,6 %

    Le taux de la Contribution sociale généralisée (CSG) prélevé sur votre retraite complémentaire (majorations familiales incluses) est de 6,6 %, dont 4,2 % sont déductibles de votre impôt sur le revenu.


  • La CRDS à 0,5 %

    La part prélevée sur votre retraite complémentaire au titre de la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) est de 0,5 %.


  • Assurance maladie : 1 % (sauf en Alsace-Moselle)

    Pour les retraités domiciliés fiscalement à l’étranger, seuls ceux affiliés à un régime français d’assurance maladie sont assujettis au prélèvement de la cotisation d’assurance maladie.

    Les cotisations au titre de l'assurance maladie représentent 1 % du montant brut de votre retraite complémentaire.

    Exception pour l’Alsace-Moselle : si vous êtes bénéficiaire du régime local d'Alsace-Moselle, un prélèvement supplémentaire de 1,50 % sera appliqué. Le montant du prélèvement global atteindra donc 2,50 %.


  • Exonérations et réductions

    La principale cause d’exonération aux prélèvements sociaux sur la retraite est la non-imposition fiscale.

    • Si vous êtes bénéficiaire du minimum vieillesse ou que vos ressources de l'avant-dernière année sont inférieures à un certain seuil, vous serez exonéré de la CSG, de la CRDS et de la CSA.

    Pour 2014 (revenus de 2012), ce seuil s'élève à 10 224 € pour une personne seule, 15 684 € pour un couple, plus 2 730 € par demi-part supplémentaire.

    • Vos ressources sont supérieures à ce même seuil, mais votre impôt sur le revenu est inférieur à 61 € : vous serez prélevé de la CRDS au taux normal et de la CSG à un taux réduit de 3,8 %. La CSG est alors entièrement déduite du total de votre pension pour le calcul de l'impôt sur le revenu.
    • Si vous bénéficiez d’un taux réduit de CSG, vous serez acquitté de la CSA.
Restez informé
Actualités, informations, conseils
Découvrez vos magazines
Nous suivre tw.jpg g+.jpg yt.jpg